mardi 7 avril 2015

Fady : Il fait le show avec Jean-Jacques Lafon Article presse Octobre 2014


Fady parlait de ses six dates de concerts d’affilée comme un rêve. Finalement, le rêve est devenu réalité et le chanteur de charme libanais s’en est bien sorti. Il a joué à guichets fermés du 13 au 18 octobre à Primavera à Marcory. Il y a eu aussi la belle participation du chanteur français Jean-Jacques Lafon qui est venu soutenir son ami.

Durant six jours d’affilée (du 13 au 18 octobre 2014), le chanteur Fady a offert au public du Primavera à Marcory sans cesse renouvelé, un moment de bonheur inégalé.
Pour réussir son coup, Fady a su mettre tous les ingrédients de son côté. Il a d’abord pris le temps de préparer son retour sur la scène ivoirienne après plus de cinq ans d’absence. Ensuite, Fady a opté pour une salle de capacité moyenne (300 places) mais qui permet au public d’être proche de la scène pour favoriser une meilleure communion entre l’artiste et ses fans. 
Enfin, Fady a partagé l’affiche de sa série de concerts avec un géant de la musique française. 

«De papier» soit-il, Jean-Jacques Lafon reste parmi les artistes qui font la fierté de la musique hexagonale et qui sont écoutés et appréciés aux quatre coins du monde.

Avec tous ces bons points mis ensemble, Fady ne pouvait que dérouler de beaux spectacles. Au cours de sa série des six concerts, le chanteur ivoirien d’origine libanaise a fait montre de son talent et de la maîtrise de la scène. Son orchestre composé en majorité de requins recrutés sur la place abidjanaise pour l’occasion, a réussi à lui donner la réplique nécessaire. 
Soutenu par une forte colonie libanaise, Fady n’a pas fait dans la dentelle. Il a monté chaque spectacle autour de trois articulations. Une première étape marquée par l’exécution de ses chansons populaires comme Naufragé, Côte d’Ivoire... Ensuite, Jean-Jacques Lafon prend le relais avec des mots gentils à l’endroit du public et des Ivoiriens en général :

 «Merci à vous tous pour cette marque de confiance. J’aime la Côte d’Ivoirien et mon ami Fady me fait chaque fois l’amitié en m’invitant à visiter votre beau pays.» 

Fidèle à son aisance sur la scène, le Français s’est présenté chaque fois sur le podium en costume complet noir posé sur une chemise blanche. 
Pour vite capter l’attention du public, il livre ses célèbres chansons immortelles comme Les années Caroline, C’est beaucoup mieux comme ça et évidemment l’intemporel Géant de papier, qui ont soulevé la salle. Après la transition, il fait la passe à son ami Fady qui assure la 3ème mouture du show, non sans rendre hommage à son célèbre hôte.
 «Je l’ai rencontré, il y a 25 ans. Et il est devenu mon ami. Il était déjà une star et moi j’étais un débutant. Depuis, il m’a toujours soutenu et reste l’un de mes meilleurs amis. C’est un géant ! », confie-t-il. A la fin de son dernier show, 
Fady a manifesté un certain regret, en disant au revoir à ses fans : «C’était un rêve pour moi de chanter six jours de suite. J’ai mal au cœur en vous disant au revoir. En tout cas, merci pour tout». Omar Abdel Kader

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire